4 conseils astucieux pour rafraîchir votre maison l’été

Publié le : 24 novembre 20234 mins de lecture

La production d’électricité est le plus grand contributeur à la parade des émissions de gaz à effet de serre. Cela signifie qu’être économe en énergie permet non seulement d’économiser de l’argent, mais aussi de contribuer à l’amélioration de la planète. Le climatiseur étant l’un des appareils les moins économes en énergie de la maison, il est indispensable de recourir à diverses astuces pour réduire sa consommation d’énergie. Les meilleures techniques de refroidissement domestique qui n’alourdiront pas votre facture d’énergie comprennent l’entretien des conduits d’air, le placement stratégique des ventilateurs et l’utilisation optimale des ressources naturelles dont vous disposez.

1. Achetez un thermostat avec votre unité de climatisation

L’achat d’un climatiseur homologué est un must par défaut. Ces appareils sont plus économiques et moins gourmands en énergie, et valent vraiment le coup. Cependant, pour réduire encore plus leur gaspillage d’énergie, vous devez compléter un climatiseur par un thermostat programmable. Il est préférable d’en choisir un qui peut être contrôlé par une application pour smartphone. De cette façon, il sera plus facile de s’assurer qu’il est éteint/allumé exactement quand vous en avez besoin. Notez que pour réaliser un maximum d’économies, vous devrez régler le thermostat à la température la plus élevée que vous pouvez tolérer. Même quelques degrés vous permettront d’économiser beaucoup d’argent sur le long terme.

2. Procurez-vous un ventilateur sur pied et utilisez-le bien

Il est vrai qu’un climatiseur apporte plus de confort qu’un ventilateur, mais parfois ce dernier sera suffisant pour vous garder au frais. Vérifiez le niveau sonore du modèle, sa consommation d’énergie et son design pour choisir le meilleur ventilateur sur pied pour vous. Décidez si vous bénéficiez davantage d’un appareil fixe ou oscillant. N’oubliez pas que le facteur le plus important à prendre en compte lors de l’utilisation d’un ventilateur est son emplacement. Placez-le de manière à ce que l’appareil puisse refroidir l’endroit exact où vous en avez le plus besoin. L’air soufflé par le ventilateur se réfléchira sur les surfaces solides, vous devez donc compter les murs dans votre stratégie de refroidissement par ventilateur.

3. Plantez des ombrages devant vos fenêtres

Mère Nature elle-même vous offre une chance de rendre votre maison plus fraîche en vous offrant l’ombre des arbres. Si vous n’en avez pas, c’est le moment de faire une visite à la pépinière locale et d’en planter quelques-uns. N’oubliez pas que pour rafraîchir votre maison, les arbres devront ombrager les fenêtres lorsqu’ils seront grands. Si ce n’est pas possible, utilisez des stores, des rideaux occultants ou un type spécial de rideaux pour bloquer la lumière du soleil. Il existe des rideaux spécialisés à couches avec un matériau réfléchissant à la couche extérieure qui sont particulièrement efficaces pour cela.

4. Entretenez votre climatisation et vos conduits d’aération

Des conduits d’air obstrués, une unité de climatisation non nettoyée et des évents bloqués contribuent grandement à la baisse globale d’efficacité du système de refroidissement de votre maison. Il est donc essentiel de l’entretenir pour qu’il reste aussi économe en énergie que possible.

Faites inspecter votre maison pour vérifier son efficacité énergétique et assurez-vous que votre isolation est complète. Faites nettoyer vos conduits d’air et vos évents au moins une fois par an. Vous devriez également faire réviser votre climatiseur avant le début de la saison chaude. Notez que la réservation de ce service sera d’autant plus difficile que vous vous rapprocherez des mois d’été.

Réparez votre porte de garage pour maintenir la valeur de votre maison
Comment réparer votre four ?

Plan du site